Composens | Appel à projets BBI : Développer des solutions biobasées pour recycler les composites
Le projet Composens a pour objectif le développement de matériaux composites polymère-bois ou fibres végétales performants à faible impact environnemental pour l’élaboration de biocomposites légers et recyclables.
962
post-template-default,single,single-post,postid-962,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,footer_responsive_adv,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Appel à projets BBI : Développer des solutions biobasées pour recycler les composites

Le Bio-based Industries Joint-Undertaking (BBI JU) est un partenariat public-privé de 3,7 milliards d’euros entre l’Union européenne et le Bio-Based Industries Consortium (BIC). Opérant dans le cadre d’Horizon 2020, cet organisme de l’UE est animé par la vision et le programme stratégique d’innovation et de recherche (SIRA) développés par l’industrie.

Dans le plan de travail annuel 2020, un appel lié au composites a été lancé : « Développer des solutions biobasées pour recycler des composites ».

Défi spécifique de cet appel à projets

La recyclabilité totale des composites grâce à la séparation et à la récupération efficaces de leurs composants reste un problème. Cela est principalement dû aux adhésifs utilisés pour lier les différentes couches et matériaux entre eux. Les composants de liaison à base de ressources fossiles actuellement utilisés ne peuvent pas être facilement séparés des autres composants, ni être recyclés avec le matériau de la matrice.

L’industrie peut améliorer la recyclabilité des composites en concevant des matériaux de liaison d’origine biologique qui se décomposeront dans des conditions spécifiques (ex. pH, température, microorganismes). Ces nouveaux matériaux de liaison remplaceront les homologues fossiles des composites et permettront aux plastiques et composites multicouches d’être recyclés plus facilement.

La « responsabilité élargie des producteurs » (REP) est un concept utile pour étudier la recyclabilité. La RPE rend les fabricants de composites – ou de tout autre produit – responsables de l’ensemble du cycle de vie du produit, en particulier de la reprise, du recyclage et de l’élimination finale. La RPE est cruciale pour la création d’une bioéconomie durable et circulaire. La REP sera une contribution importante à certains domaines d’application en expansion rapide, tels que l’impression 3D de matériaux à base de cellulose, qui offre de nouvelles possibilités aux industries régionales.

Le défi spécifique consiste donc à accroître la recyclabilité des composites.

Informations pratiques



AVEC LE SOUTIEN DE